vendredi 25 janvier 2008

Angoulême 2007

Je n’y suis jamais allé mais le festival d’Angoulême me fascine, juste parce que il y réunion d’un jury et la proclamation de prix. Le syndrome de Cannes. Je sais que dimanche soir je vais être aux aguets pour connaître le nom du prochain président, les albums distingués… Alors que ça ne change rien à la qualité des bd concernées, aux émotions que l’on ressent ou pas, etc.
Prenons un exemple concret : NonNonBa de Shigeru Mizuki, prix du meilleur album de l'année dernière. Trait sympathique, histoire émouvante et rêveuse. Mais je ne l’ai toujours pas fini.

Qu’importe, l’excitation pré-verdict me reprend. Cette année, une cinquantaine d’albums nominés. Dont une bonne partie traitée par Playback :
- le recueil de Chris Ware, Le Journal d'un fantôme ; Le Roman de Renart ; la Topographie interne du M. ; L'Art attentat ; Je ne suis pas n'importe qui ; l'intégrale de Spirou par Franquin (pourquoi nominer cet archiclassique ? Mystère), Death Note, Gus de Blain, Ile Bourbon, L'Âme du Kyudo, Orfi aux enfers, RG, Par les chemins noirs.

Sans compter Le Chat du Rabbin, le Donjon dessiné par Larcenet, le XIII dessiné par Giraud, deux albums de Riad Sattouf (je penche plutôt pour L’histoire secrète des jeunes)… En tout, cinquante donc. A deux jours du palmarès, voici ceux pour lesquels je parierais, trois albums dont je n’ai (bêtement) pas parlé ici et qui sont assez concensuels pour faire l’unanimité.

7 commentaires:

Li-An a dit…

Bah, moi je me sens tellement peu concerné que j'ai quelque fois l'impression de ne pas faire partie de ce monde... Et pourtant...

Glorb a dit…

Et Dumontheuil, hein, personne en parle de Dumontheuil !

Yannick a dit…

À chaque fois ça me rappelle que j'ai aussi choisi le dessin pour m'extirper des prix, des classements et des médailles en chocolat qui jalonnaient mes années scolaires et sportives :)

Oslav Boum a dit…

Hello Li-An et Yannick. Oh, faut prendre ça à la légère. J'aime bien cette idée que des albums soient distingués. En même temps, on s'en fout. Je connais le nom du "meilleur album" et pourtant ça ne me fait rien, je ne vais courir tout Paris pour le trouver aujourd'hui et dire que "j'ai lu le meilleur album" de l'année.
Mais je comprends que ça vous fasse bizarre...
Hello Glorb, oui, Dumontheuil c'est lui qui a illustré du Brautigan ?

Yannick a dit…

Distinguer quelques livres, tu as raison, ces prix peuvent permettre une plus large diffusion de la bande dessinée.

Glorb a dit…

Oslav > Oui, c'est lui mais c'est pas tout ce qu'il a fait ! Ce mec a fait des choses merveilleuses :

- L'enclave, une sorte de bd étrange pas toujours compréhensible avec un dessin très expressif (et des couleurs par contre un peu criardes)
- Qui a tué l'idiot (prix quelque chose à Angouleme), qui est une bd folle sur un village de fous (rien à voir avec astérix ceci dit). Le dessin y est très beau.
- Malentendus, dans la même lignée
- La dame blanche/le Sing et la sirène, ça j'avais moins aimé parce que le dessin se calmait et que l'histoire (Eliane Angeli) était plus "classique"
- La femme floue, retour du Dumontheuil fou qui fait n'importe quoi mais en mode dessin lâché, en aplat là où il paufinait des reliefs autrefois
- Le roi cassé, dans la suite, un poil moins fou, mais toujours aussi bien.
et donc Big foot, d'après Brautigan.

Ce mec est génial et personne ne le dit jamais. Il n'existe quasi pas sur le web. Y a que Larcenet qui s'extasie devant ses bds. Et moi. Bon j'exagère il doit y avoir d'autres acrticles quelque part.

Oslav Boum a dit…

Hello Glorb. C'est vrai qu'on parle peu de lui. Je le connais mal, la prochaine fois que je suis dans une librairie qui mérite son nom, je feuillette !