lundi 7 janvier 2008

Madeleine du Lundi (et des autres jours aussi) 6


Retour de la Madeleine du Lundi avec un groupe un peu borderline niveau chronologie - en 1992, je n'enregistrais plus de vidéos sur des VHS, cf le concept de base. Enfin, après EMF, The Screamin' Blue Messiahs, Big Audio Dynamite,les atterrants Zodiac Mindwarp ou Westworld, voici Carter Usm.

Soit "Carter The Unstoppable Sex Machine", duo anglais des années 90s, version indie et hétéro des Pet Shop Boys, mixant mélodies sympathiques, gros riffs de guitare et programmation synthétique.
Voici leur premier single de leur meilleur album 1992 - The Love Album et ensuite, parce que ce n'était pas possible de faire l'impasse, leur reprise du "Rêve impossible" de L'Homme de la Mancha, popularisé par Brel.

Precisons que Carter USM a encore des fans : après presque 10 ans de silence, le duo s'est récemment reformé pour quelques concerts.

4 commentaires:

Perros a dit…

les Franks et Walters se sont reformés aussi...

C'est beau la nostalgie des post-trentenaires.

Oslav Boum a dit…

Salut Perros, ça fait plaisir d'avoir de tes nouvelles :)
Oui, les reformations, ça tient du poison. Honnêtement, je ne sais pas si je serais allé voir Carter USM en concert si j'en avais eu l'occasion (même à à l'époque). C'était un groupe mineur pour lequel j'avais une faiblesse...

Perros a dit…

hello,
Je viens de comprendre oslav boum = Vincent B c'est ça ?

oui c''était pas le meilleur groupe de l'épopue mais il y a avait de bons titres. j'avais un faible à l'époque justement pour les Ned's Atomic Dustbins qui se sont reformés aussi.
C'est bizarre ces reformations de groupes "mineurs" car si je ne me trompe , ils n'ont pas eu un succés émorme non plus.
C'était la période "Madchester" Stones Roses and co. il n' y a plus beaucoup de survivants.

Oslav Boum a dit…

Hé oui Perros, tu m'as démasqué (mais bon il y a aucun mystère non plus). Je crois que ces groupes avaient un public assez fourni en Angleterre quand même. Mais c'est sûr que si Carter USM tournait en France, ça serait dans de petites salles...