jeudi 27 septembre 2007

Jukebox : Devendra Banhart


Devendra Banhart est une vraie belle tête à claques. Je me souviens l’avoir attendu pendant une heure alors qu’il participait à la balance, avant un concert à la Guinguette Pirate, avant d’arrêter mon interview au bout de six minutes tant ses réponses absurdes et censément drôles me saoulaient. S’il aime jouer ce rôle du néo hippie bobo et connaud, il ne plaisante pas avec la musique. Enfin, si, un peu. Sur Smokey Rolls Down Thunder Canyon, on l’entend singer un crooner des années 60, un chanteur polynésien, Caetano Veloso, un choeur gospel ou des rockers glam. Devendra est un faiseur qui parvient à le faire oublier. L’écoute de ce nouvel album d’un exotisme rare est contre toute attente un ravissement. Les ballades ensoleillées préparent le terrain aux morceaux plus rock et à ce funk tubesque qu’est “Lover”. Il y a même du dub !
Ci-dessous, vous trouverez le clip de “Sea Horse”, huit minutes assez mouvementées. Avec un vrai groupe derrière lui, Banhart se lâche et nous oblige à saluer ses talents de chanteur et de compositeur (ou de faiseur).
Il participe également à la compilation Guilt By Association où la scène indie américaine reprend ses « plaisirs honteux ». Lui a opté pour “Don’t Look Back In Anger” d’Oasis qu’il dissèque et maquille comme une voiture volée. Le clip est plus bas.

10 commentaires:

Li-An a dit…

Comment il casse lui !

Oslav Boum a dit…

Qui, lui ? (pas moi, quand même).

Li-An a dit…

Ben si toi ! :-)
Alors (Paris Match en action), il parait qu'une Coco Rosie est sorti avec lui et qu'elles ont écrit une chanson sur un sale type ancien petit ami. Si ce n'est pas une preuve journalistique ça :-)))

Oslav Boum a dit…

Pour une fois que je voulais être gentil... je suis incompris !
Bon, tu as compris, j'aime moins le personnage et son look néo-hippie que sa musique qui, si elle imite d'autres, me convainc totalement.
Oui, je savais qu'il était sorti avec une Coco Rosie, je me demandais si ce n'était pas encore le cas...

Li-An a dit…

Voici: non, ils ont rompu (d'où la chanson).

Oslav Boum a dit…

Merci pour cette info rigoureusement sourcée !

Li-An a dit…

Moi, je suis comme ça moi: il faut que la vérité éclate au grand jour.

Oslav Boum a dit…

Tu as raison, toutes les vérités sont bonnes à dire (hum; ça sonne comme du Bataille et Fontaine...)

Glorb a dit…

héhé, vous me faites rigoler. :)


J'ai jamais écouté plus que ça Devendra Banhart, tant le personnage et l'image neo hippie me saoulait (la pochette de son premier album ressemble à fond à un album d'Incredible String Band). J'essaierai peut être. Peut être pas.

Oslav Boum a dit…

Ah ça, Glorb, seul toi pourras régler cette dernière question. Au-delà de l'image assez irritante, il y a quand même un sacré chanteur. En fait, il me convainc de plus en plus. Et je dis ça, moi qui ai eu mon interview la plus courte de ma carrière avec lui ( c'est moi qui ai voulu arrêter).