vendredi 28 septembre 2007

Deux mangas coup de poing


Death Note
La semaine prochaine, sort le 6e volume de Death Note, manga qui cartonne en France depuis janvier. On ne sait rien de la scénariste Tsugumi Ohba (même si elle existe vraiment). Seule certitude : elle possède une imagination morbide et sadique. Car ses personnages sont des ados cruels qui se jouent du monde des adultes. Je ne peux pas déflorer les rouages de la série, je parlerai donc simplement de Light, 17 ans, qui trouve le fameux Death Note. Il suffit juste d’indiquer dans ce foutu cahier le nom de quelqu’un pour que ladite personne meure. A partir de cette idée fascinante et bancale, Ohba et le dessinateur Takeshi Obata ont bâti une série assez irrésistible pour adultes et adolescents. On aurait pu croire que l’intérêt s’émousserait mais, en bons feuilletonistes, ils parviennent à réinjecter des doses de suspense, d’adrénaline et de cruauté… La publication de ce manga devrait tenir en haleine jusqu’à la fin 2008. Qui devrait voir la sortie du film L, tourné par le réalisateur de Ring, Tanaka et consacré à l’enquêteur L, le rival de Light (deux films sont déjà sortis au Japon).

3 commentaires:

Li-An a dit…

Keskecéke ça un manga coup de poing ? Un manga sur la boxe ?

Oslav Boum a dit…

Heu, un manga qui a une bonne droite et se lit pas par la gauche ?

Li-An a dit…

KO le Li-An