mercredi 21 novembre 2007

La France de Serge Bozon


Généralement, bailler lors d’une projection ne constitue pas un très bon signe. En revanche, quand plusieurs jours après la vision d’un film des images restent bloquées dans votre mémoire, c’est plus encourageant. La France de Serge Bozon a provoqué en moi ce genre de sentiments ambigus. C’est clairement du cinéma français exigeant et ambitieux qu’il faut à tout prix saluer. En même temps, le film se déroule sur un tel faux-rythme…
Bozon a eu l’idée d’un film de guerre itinérant. On suit ainsi une troupe de soldats pendant la 1ère guerre mondiale menée par un lieutenant joué par Pascal Greggory (magnétique), troupe que Camille (Sylvie Testud, quelle actrice) intègre, travestie en homme, bien déterminée à retrouver la trace de son mari, perdu au front. Malgré (ou à cause de) ce que ce court résumé pourrait suggérer, il ne faut pas s’attendre à un film haletant. La France évolue comme un bizarre western lunaire pas si loin de Dead Man, où la guerre est présente dans les têtes mais guère sur l’écran, où le vrai héroïsme est une notion (avec justesse) à plusieurs dimensions. Et puis Bozon n’a pas peur de changer de genre en plein film, instaurant des interludes musicaux décalés (la musique est de Fugu) qui conjuguent l’esprit de la pop anglo-saxonne(harmonies vocales) avec une touche intensément française et désuète.
Bien que je n’ai pas les références cinéphiliques qui me permettraient d’argumenter de manière implacable, je conseille vraiment d’aller voir ce film à celles et ceux qui ont envie de cinéma différent et ambitieux. L’image, œuvre de Céline Bozon, est scotchante d’où la rétention rétinesque que j’évoquais plus tôt.

3 commentaires:

sophie a dit…

J'aime beaucoup Sylvie Testud. Je l'avais vue dans une émission pour la promo de son livre (dans lequel elle fait référence à son père) et elle avait été fascinante (un côté mutin en plus). Mais, je n'ai pas vu le film, je crains un peu ce genre de réalisation française.

Vincent Brunner a dit…

Objectivement, le film n'est pas "prenant" mais marquant. Je suis content qu'il existe !

Perros a dit…

ça donne envie d'aller le voir. prix Jean Vigo quand même !

Chapeau pour ton blog , trés actualisé, trés complet et varié !!