lundi 12 novembre 2007

De Villiers



Je n’ai pas l’habitude de faire la voiture balai (même dans les soirées). Avec six mois de retard, je viens pourtant de lire Ma Mère était une très belle femme de la dessinatrice sud-africaine Karlien de Villiers paru aux éditions "ça et là". J’en avais entendu parler chez Appollo (qui lui-même peut-être…) Depuis que Trondheim, David B et Satrapi ont donné avec talent dans le genre autobiographique, on a pu être saoulé par toute la cohorte d’ouvrages auto-complaisants, égocentriques ou larmoyants qui ont suivi. Entre ceux qui n’ont rien à raconter et d’autres qui le font mal, il y avait de quoi dégoûter a priori de toute tentative dans ce sens. Ce qui n’empêche pas de saluer, à l’inverse, un livre comme Ma Mère était une très belle femme qui échappe à la mollesse du tout-venant autobiographique par sa dureté. L’auteur nous plonge dans l’histoire de sa famille avec beaucoup de rigueur et de recul, montrant comment un couple peut se disloquer et nuire à ses enfants sans s’en rendre compte. Et puis il y a l’épaisseur du contexte, l’apartheid reflété par les yeux d’un enfant blanc afrikaner. Ça ne constitue pas du tout le sujet principal (qui reste l’histoire familiale) mais ça donne une force supplémentaire au récit, surtout à nos yeux d’européens. Voir ici et là des extraits d'un de ses carnets.

10 commentaires:

Appollo a dit…

Oui, ce con de La Crainte en a parlé avant moi, mais je l'avais lu (en anglais) avant lui. Mon honneur est sauf.

Li-An a dit…

Bah, le dessin me fait un peu peur. Je ne sais plus si elle est invitée au festival BD de la Réunion...

Appollo a dit…

Oui, elle est invitée : Conrad Botes, Anton Kannemeyer, Joe Daly et Karlien De Villiers.
Le bouquin est un tout petit peu en dessous de ce qu'il aurait pu être. Par exemple, elle n'a pas inclu les documents de propagande de l'apartheid qu'elle a utilisés. C'est dommage, elle avait retrouvé des trucs très étonnants.

Oslav Boum a dit…

Oui, Li-An, je n'ai pas parlé du dessin : j'étais un peu emmerdé.
Quant aux documents dont tu parles Appollo, tu les as vu donc ?

Oslav Boum a dit…

Et les autres, notamment Joe Daly, valent autant le coup ?

Appollo a dit…

J'aime bien le dessin de Karlien, moi, même s'il est inégal.
Oui, j'ai vu les documents (pubs, annonces pour enfants, des trucs comme ça), parce que Karlien avait fait une conférence à l'université de Stellenbosch où elle présentait tout ça. C'était vraiment vachement bien, et j'ai été un peu déçu qu'elle n'ait pas choisi de les intégrer directement dans sa bd, je crois que ça aurait été super efficace, justement en relation avec son dessin. Et peut-être aussi que les situations mariage qui foire et apartheid qui vit ses derniers soubresauts auraient été mieux liés.
Les autres valent le coup (à mon avis, particulièrement le Conrad Botes, mais il n'est pas encore sorti). Le Joe Daly, j'ai juste feuilleté la version américaine, et c'est très bien, complétement barré, mais, comme pour Karlien, peut-être parfois inégal graphiquement (plus que pour Karlien, parce qu'il s'agit d'un recueil de travaux divers) (si j'ai bien compris).
Lis-le, et chronique-le !

Li-An a dit…

Ah, je me fais bouffer mes commentaires. Je disais que Appollo il venait jamais faire des commentaires chez moi, que j'ai acheté le Daly et patati patata.

Oslav Boum a dit…

Bon, ça fait un mois que je n'ai pas mis un pied dans une librairie (trop dangereux) mais je note : Joe Daly. Et on en reparle.
Quant aux doc dont tu parles, c'est sûr que ça aurait été très efficace, dès que tu glisses des documents du réel dans un album, ça a un effet boeuf -si je puis dire.
Quant à Li-An, désolé que ton commentaire ait été bouffé, alors qu'as-tu pensé du Daly ?

Li-An a dit…

Et hop, un second de bouffé. Rahhh. Donc, je disais que je ne l'ai pas encore lu vu mon emploi du temps de glandouilleur qui essaie de bosser et que j'ai aussi acheté le Sattouf et le Cité 14. Voilà.

Oslav Boum a dit…

C'est pas possible, le logiciel t'a repéré ! Il faut que je me remette à Cité 14, il m'en manque au moins 1.