dimanche 7 octobre 2007

Coming out

Pas pu m'empêcher (voir la vidéo plus bas, postée par un samaritain rapide). Malgré le logo TF1, la joie du "Président", un "en avant" possible. La beauté du jeu, des gestes, la percée incroyable de Michalak, son geste intelligent pour trouver un coéquipier.

7 commentaires:

Li-An a dit…

Je serai Néo Zélandais, je serai vert. Moi je l'ai vu le match (finalement) et c'était un beau "en avant". Bah, la glorieuse "incertitude" du sport (on n'a pas fini de bouffer du ruguedeby).

Oslav Boum a dit…

Oui, il y a sans doute "en avant" mais il y a eu de nombreuses fautes black non sifflées (ils ont un don pour pourrir les sorties des ballons) et les Français se sont fait "empapaouter" (comme dit mon ami Romain) sur deux touches...
Et puis le rugby c'est pas comme le foot. Les Neo Zelandais ont admis leur défaite en reconnaissant qu'ils avaient été dépassés. L'"en avant", ils ne l'utilisent pas comme une malheurese béquille et n'en font pas mention.

Li-An a dit…

France 2: sondage réalisé auprès des Neo Zelandais pour avoir leur avis sur les raisons de la défaite: une majorité écrasante donne "l'arbitre" :-)

Oslav Boum a dit…

On va pas épiloguer là dessus un mois mais bon les Blacks ne méritaient pas franchement de gagner. Quant au sondage dont tu parles, ça reflète bien la blessure profonde. Si les Néo-Zélandais peuvent effectivement se plaindre de l'arbitre c'est parce qu'il a sanctionné leurs fautes (notamment celles de Mc Caw et bien sûr Mc Allister).

zongo! a dit…

Eh bé moi je trouve que c'est Traille qui fait la différence sur cet essai. Michalak est bon, mais c'est Traille qui prend l'intervalle, et qui a le timing parfait pour fixer 2 défenseurs blacks pour donner du champ à Michalak. Bon, c'est vrai, c'est aussi Traille qui fait l'en-avant.
Mais je plussoie, on a pas fini d'en bouffer du rugby, de l'"ovalie" (où sont-ils allés chercher un concept aussi ahurissant??!!), et du bon discours réac'...

Oslav Boum a dit…

Il faut séparer le simple plaisir du jeu et l'occupation de terrain marketingo-politico-cocardière, c'est sûr.
Oui, beau travail de Traille :)

geert a dit…

youaip !