mercredi 17 octobre 2007

Biotope 2




Je voulais me la péter avec une petite interview par mail d’Appollo, le scénariste de Biotope (entre autres) et puis j’ai tardé à envoyer mes questions, il s’est installé en Angola, mes questions ont dû se perdre… Bref, avec du retard parlons un peu de Biotope 2, clôture d’un dyptique de science-fiction où l’écologie devient le moteur de terroristes. Avec son enquête sur un meurtre commis à l’intérieur d’une planète-laboratoire, le premier volume pouvait rappeler un peu Outland, un film regardable avec Sean Connery, adapté avec force en bande dessinée par Steranko (dans mon esprit, c’est un sacré compliment). Appollo et Brüno menaient le lecteur par le bout du nez de page en page jusqu’à ce qu’on se rende que le livre était fini et qu’on se posait plein de questions brûlantes (le cliffhanger, comme on dit). Le second marque un changement : un personnage devient narrateur, l’ambiance devient encore plus étrange. La rupture surprend tant d’un volume à l’autre que de prime abord on peut être déçu ; pourtant, une fois la pression retombée, on s’aperçoit de l’originalité des thèmes développés et de la force de l’intrigue.

Sur le blog de Brüno, on peut voir quelques planches de ce Biotope 2 et, ô joie, des échantillons de son prochain projet avec Appollo, Commando Colonial.
http://bruno.thielleux.free.fr/blog/

On peut suivre les pérégrinations d’Appollo en Angola sur son blog (listé à côté mais je le remets) : http://appollogue.blogspot.com/

Ici, on peut savoir ce qu’en pense Li-an (mais il est ami avec les auteurs, faut lui faire confiance de manière mesurée) :
http://li.an.free.fr/blog/index.php?2007/09/15/343-biotope1-appollo-bruno-dargaud

Et ici, on peut lire en ligne l’excellent Outland, publié dans Métal Hurlant au début des années 80.
http://www.geocities.com/Area51/Nebula/8650/out1.html

5 commentaires:

Glorb a dit…

Comme je disais y a pas deux minutes sue le blog de li-an vu que c'est par lui que j'ai découvert biotope, je n'avais pas acheté le premier tome à sa sortie parce que j'avais peur d'être rebuté par le dessin. A la sortie du deuxième tome je me suis motivé avant de partir dans mon pays de sans-bd. J'ai bien fait. L'hsitoire est excellente et j'ai adoré le dessin, dans le trait (qui m'a rappelé le killoffer du donjon monsters)(végétation oblige) que dans les couleurs et le reste.

Mon seul regret c'est que la série s'arrête au deuxième tome. Alors bon après réflexion c'est logique et bon voila mais c'est tellement ouvert et on a tellement accroché aux personnages qu'on aurait bien lu encore quelques tomes pour savoir la suite de l'histoire. Dommage pour moi mais le tout se tient très bien.

Je me suis dit à la fin du premier tome qu'Appolo était vraiment un scénariste qui me plaisait dans ce que j'avais pu lire de lui (bourbon 1730, les fantomes blancs, et biotope)

Par contre quand tu dis que la narration change de point de vue entre le premier et le deuxième tome, je te reprend, le premier tome est aussi en voix off du commissaire. Seulement comme y a plus de gens, il parle moins tout seul dans sa tête. ;)

Oslav Boum a dit…

Hello Glorb. Tu fais bien de me reprendre - je les ai relus il y a pas longtemps pourtant.
Bientôt une nouvelle série des mêmes...

Glorb a dit…

oui j'ai vu ça sur le blog de Brüno. C'est une bonne nouvelle !

Li-An a dit…

Les restrictions quant à un éventuel copinage sont parfaitement outrageantes. Vous en répondres demain matin sur le Champ de Mars à 5h (t'as intérêt à y être).

Oslav Boum a dit…

Désolé, Li-an, j'ai eu un problème de réveil, on peut remettre le duel à lundi ?