mardi 3 juillet 2007

Le Flon




Une bd crasseuse et drôle où les personnages (au premier titre, Le Flon lui-même, super-héros naze) disent souvent n’importe quoi (« bon on se casse, ça sent pas la griotte ») comme dans l’univers absurde de feu Charlie Schlingo… Jean-Michel Bertoyas marche en effet sur les pas lourds et dingos du Charlie susnommé ou rappelle, en plus trash, Kebra de Tramber et Jano quand ils dessinaient en noir et blanc crado. Ça fait bien plaisir. Son Flon reviendra, on nous promet une série de comics (huit euros le volume). Déconseillé aux esthètes – à part ceux qui ont beaucoup d’humour.


Le Flon, éditions Requins Marteaux

5 commentaires:

Li-An a dit…

Ah tiens, je l'ai feuilleté hier à la librairie. J'ai préféré acheter autre chose mais finalement, j'aurai peut être mieux fait de tester ça...

Oslav Boum a dit…

C'est franchement rigolo. Je suis pas sûr que ton oeil aiguisé par les illustrateurs du début du 20e soit ravi mais tu risques de rigoler. Et tu avais acheté quoi, alors ?

Li-An a dit…

Pfff, Orbitales t.2 (décevant après un premier tome intrigant), Dans les nuages (très joli mais un peu vide), Plunk! parce que j'aimais bien Tom Carbon de Cromheecke (répétitif) et Cité 14 qui est très bien lui.
Mais c'est vrai que j'ai un peu de mal avec le dessin purement punk (PL va être posté demain).

Oslav Boum a dit…

J'ai récupéré Dans les Nuages, pas mis le nez dedans. Cité 14 tient la route (j'en conclus que tu as trouvé le 3e!). Quant à Plunk, on m'en a parlé sur le forum Abordons Ligne Claire (que je te conseille), ça avait l'air rigolo. A petite dose ? Orbitales, je ne sais pas ce que c'est, je vais checker.

Li-An a dit…

Oui Cité 14 roule bien. Je vais les embêter un coup sur leur forum, tiens.