jeudi 12 juillet 2007

Adaptations 1




C’est une tendance assez prononcée dans la production BD actuelle : adapter des classiques de la littérature. Une tendance qui doit faire cracher leur venin à des rabat-joie. Moi, je ne me plains pas. Ça me permet déjà de me rendre compte de mon inculture. Car, dans la plupart des cas, grâce à ces adaptations fidèles au texte original, je découvre la vraie substance de ces classiques dont l’inconscient collectif n’a retenu que des traits grossiers. Le premier « épisode » de Robinson Crusoé dessiné par Christophe Gaultier montre ainsi le parcours du personnage principal, jeune aristocrate oisif et un peu froussard. Le premier volume du Frankenstein de Mary Shelley, brillamment mis en images par Marion Mousse, reprend également les choses à zéro. Le seul reproche qu’on puisse faire aux sorties d’Ex-Libris est de s’en tenir à ce format du « 48 pages – cartonné » qui est bien commode en tant qu’objet commercial mais bien frustrant pour le lecteur.
Il faut aller sur le blog de Marion Mousse, il y a notamment un bd aviaire, drolatique et débile :
http://www.reserveabulles.com/mousse/
Les images sont (c) Delcourt-Marion Mousse.

9 commentaires:

Li-An a dit…

Justement, la question est de savoir à quel point il faut être fidèle... et puis les grincheux devraient la mettre en veilleuse vu la consommation faite par le cinéma de la littérature.
En tous les cas, Cooper par Cromwell, ça peut avoir de la gueule. Et j'aime bien le Marion Mousse.
(bon, je retourne à mes valises).

Oslav Boum a dit…

Bonnes valises !
Juste une question : tu n'as pas pensé à adapter un classique pour ton pote Morvan ?

Appollo a dit…

Je réponds à la place de Hi-Han qui doit être en train de se préparer à un vol de 24 heures, ah ah.
Donc, ouais, il est censé s'essayer à l'adaptation de "Boule de Suif". C'est une idée de moi, je n'en suis pas fier parce que je suis par principe opposé à l'idée d'adaptation, mais en même temps, tous les autres auteurs s'attaquent à la littérature populaire (Verne, Shelley, Defoë etc), et je trouvais intéressant de voir un auteur se coltiner de la Grrrrande Littératurrre (d'autant que B de S devrait tenir logiquement en un seul tome).
Je suis donc très curieux de voir ce que va en faire notre bon Li-An (il refuse de me montrer ses essais car il me trouve trop critique).

Li-An a dit…

Ah ah, hum kof kof c'est à dire que (au secours) voilà très bien. On en reparle à la rentrée ? :-)) (en fait c'est en cours, d'où mon absence de grands cris énervés sur le sujet).
Bon, là c'est mon dernier commentaire avant longtemps (ou alors d'un cyber café polynésien).

Li-An a dit…

P'tain l'aut en même temps pile poil ! Je ne montre pas mes essais à Lapolo parcequ'il croit qu'il est encore mon scénariste et qu'il peut m'influencer. Tout ça parce qu'il m'a donné l'idée. De toute manière je montrerai des bouts de morceaux dès que ce sera signé (ce qui n'est pas le cas).

Appollo a dit…

Tu es ma créature, Hi-Han, tu n'as pas le droit de t'en aller. Jamais ! Ton oeuvre m'appartient, désormais ! Ah ah ah ah (rire démoniaque)

Oslav Boum a dit…

Incroyable, un scoop sur Playback. Merci à toi à Appollo pour avoir vendu la mèche (pas sûr que Li-an aurait fait son coming out sans toi).
"Boule de suif"... pourquoi pas. je suis allé sur la tombe de Maupassant avec ma maman, elle est au cimetière du Montparnasse, le week-end dernier.
C'est avec une patience raisonnée qu'on attendra... Et reste loin des cyber -cafés ;)
Quant à toi, Appolo, franchement bravo pour le scénario de Biotope. ça a été une belle claque de l'année (et je sais que la suite est pour la rentrée). C'est un compliment un peu con, n'importe : bonjour à la Réunion !

Oslav Boum a dit…

"Hi-Han", quel surnom... (huhi)
Juste une réflexion sur ces adaptations : c'est dommage qu'il y ait une telle multiplicité de projets, ça va transformer en phénomène global des initiatives distinctes parfois très intéressantes (de ce que je connais pour l'instant).
C'est marrant, j'imaginais que Li-an s'attaquait au Chien des Baskerville...
Une adaptation qui m'intéresserait en tant que fan de K.Dick, celle d'un de ses romans (pas Blade Runner, bien sûr, ni Substance Mort). Peut-être "En attendant l'année dernière" ? En même temps, je ne suis pas sûr que du K.Dick soit facilement transposable (développement bizarre, chutes toujours pourries).

Glorb a dit…

Ca vaudrait le coup en effet une adaptation de K Dick. Ca a bien du se faire déjà non ?

Moi ça me freine un peu cette "mode" des adaptations. J'ai toujours l'impression que ça va me gacher le bouquin (que je n'ai toujours pas lu généralement meme si c'est prévu depuis 10 ans).

Chouette scoop quand meme !