mardi 4 décembre 2007

Radiohead, le package

Hier, un mail me prévient : mon coffret d'In Rainbows vient de partir et il vaut mieux que je m'arme de patience. Ce matin, un gros paquet envoyé en colissimo d'une adresse française, a priori rien à voir avec Radiohead. Quand j'ouvre, le design torturé me prouve le contraire.

Quand on ouvre la jolie box qui ressemble à du Futura 2000 dépressif, on trouve les deux disques : le disque "classique" qui s'est téléchargé plus d'un million de fois depuis octobre et l'autre, celui des inédits (moins de 27 minutes pour ceux qui aiment la musique au poids).

A l'intérieur, en plus des deux vinyles qui reprennent les chansons du premier CD et un livret avec les paroles où l'on apprend que Johnny Marr et Kieran Hebden de Fourtet sont remerciés, un cahier de peintures colorées dues à Stanley Donwood (le collaborateur graphique de Radiohead) et/ou au "Doctor Tchok".
Au final, que penser de la musique d'In Rainbows sans faire référence à l'objet et à la démarche ? Je sèche. Ou plutôt c'est du Radiohead, entre Kid A, Amnesiac ou Hail To The Thief - scoop. Parmi leurs multiples talents, les Anglais possèdent celui d'avoir imposé leur différence. Elaborer un discours critique à leur propos semble vain, peu excitant. Je choisis l'option de me taire et d'écouter. Est-ce de la lâcheté ?


8 commentaires:

Glorb a dit…

J'ai raté le facteur tout à l'heure. il faudra donc que ma belle attende jusqu'à demain matin pour découvrir à son tour le coffret fabuleux.

moi ce que j'en dis hein, c'est que j'ai jamais été fan. Je m'y suis mis parce qu'une vie de couple c'est aussi un espace musical commun, et les morceaux plus rocks des débuts me plaisent davantage que la mélancolie des derniers albums (bien que je doute que l'on puisse aussi aisément tronçonner leur discographie). Ils sont très respectables. Et j'ai bien aimé l'album de Thom yorke parallèlement. Etrange tout ça.

Vincent Brunner a dit…

Ah, la mélancolie... J'ai pris le train en marche, à partir de Kid A et de l'apparition des zigouigouis electroniques. Toi qui est un fan de Queens Of A Stone Age, je comprends ton relatif manque d'intérêt. Mais vaudrait mieux pour ta vie de couple que tu ouvres au facteur !!! Je veux dire : pour le coffret. Le paquet est grand.

Glorb a dit…

En fait le facteur m'apportait autre chose. Du coup je commence à m'inquiéter. Y aurait-il de la fauche au sein de la poste royale ? C'est pourtant pas le genre.

Je suis fan de Qotsa ok, mais je suis aussi fan de grandaddy (mélancolie), chokebore (dépression), et léonard cohen (suicide).

Oslav Boum a dit…

Alors, ce paquet vous l'avez ? Merde, Manchester est quand même plus prêt de Londres que ne l'est Paris.

A part ça, Cohen n'est pas -plus - suicidaire. Il vaudrait peut-être mieux, maintenant sa musique est pas terrible.
Quant à Chokebore, je connais peu alors que j'adore Troy Van Balthazar. Quelque chose à me conseiller ?

Glorb a dit…

Alors dire que Léonard Cohen c'est pas terrible, c'est un balsphème. Ce devait être dit. J'ai mis longtemps à apprécier Léonard Cohen mais je le vénère désormais. Pour ses premiers albums, pas pour les derniers vestiges surproduits (on dirait de la musique de playback (hihihi) pour travailler des morceaux). Tu peux nier son talent, je m'en fous (c'est faux), j'ai tout le monde derrière moi, à commencer par Frank Black (c'est vrai). Lui même étant cité respectueusement par Thom Yorke, on peut dire que la boucle est bouclée par rapport à ce post, ce qui me fait dire que je n'ai toujours pas ce foutu colis. Ils m'ont dit d'attendre le 20 pour me plaindre. C'est pourtant pas si loin en effet.

Pour Chokebore, je te conseille A Taste for Bitters, qui est celui par lequel je les ai découvert, et notamment Days of nothing, fabuleuse chanson. Chansons dans laquelle ma mère a cru entendre une parodie de Léonard Cohen dans cette voix grave trafiquée.

Vincent Brunner a dit…

Ah, comprenons nous ami Glorb, je parle des tout derniers Cohen, indignes de son talent immense. Tu as vu les rééditions des trois premiers albums avec de chiches bonus ? C'est bien beau quand même.
Et merci pour les conseils pour Chokebore.

Glorb a dit…

Me voila rassuré !

Je n'ai pas vu ces rééditions remasterisées comme il se doit, je vais regarder ça. Je m'étais contenter de me faire la série (songs of Leonard Cohen, Songs of Love & Hate, Songs from a Room) dans les bacs à 7€. Avec Death of a Ladies man (feat phil spector) par curiosité mais pas le même trip déjà.

Oslav Boum a dit…

Si tu as déjà des disques et que le son est satisfaisant, tu peux sans doute économiser 45 euros !
Je connais celui produit par Spector, assez bizarre et synthétique si je me souviens bien...