vendredi 7 décembre 2007

En léger différé des Trans (2)


Frére d'âme de Centrafrique, Bibi Tanga a fait souffler un vent de liberté afro-blues. Du groove spirituel, trop pour l'heure (18h) ? (si le disque possède la même chaleur...)

2 commentaires:

RV Love a dit…

Oslav, envoyé spécial d'une nouvelle ère ? Pour ce soir, fais tes chroniques en langage SMS !!!

Vincent Brunner a dit…

Non, no way my friend ! L'exercice de style a ses limites !