vendredi 21 décembre 2007

Edmond François Ratier

Son histoire de Futuropolis présente de l'intérêt (surtout historique), les gags de sa fée Kaka sont amusants. Il n'empêche que pour moi c'est ce Cestac là qu'il faut checker, celui d'Edmond François Ratier, écrivain de polar ridicule qui vit dans le fantasme et le café du coin. Cette "intégrale" (terme un peu pompeux en l'occurence) reprend l'album Ma vie est un roman policier paru naguère chez Futuropolis et Le Chien coiffé, joli volume à l'italienne de la collection X (belle aventure éditoriale dont il reste encore des traces chez les soldeurs). Deux trucs pratiquement introuvables maintenant au potentiel drolatique certifié, une réédition vraiment bienvenue et une piste de cadeau sympathique (pas pour moi, je préviens mes proches, j'ai les éditions originales). Voilà, c'était la parenthèse consumériste du jour.




5 commentaires:

Yannick a dit…

Je resterai toujours un fervent lecteur de Edmond François Ratier.
C'est bien de rééditer ces bouquins là.

Geert a dit…

Oslav ... si tu as des plans solde collection X .... pense à moi !

Oslav Boum a dit…

Hello Yannick. Moi aussi j'adore ce personnage. Relire son album et le Chien Coupé représentent un peu pour moi un pélerinage (et je suis athée).
Quant à toi Geert, il faut que tu me dises quels sont ceux qui t'intéressent. Il n'y a pas longtemps j'ai acheté pas cher le Götting-Avril...

Geert a dit…

Oulala .... ben en fait va falloir que je fasse la liste mais bon si c'est 3/4 euros t'es sûr de pas te planter ;)

Oslav Boum a dit…

De mémoire, tu trouves pas mal de Passi Messa de Swarte.