mardi 5 février 2008


L’occasion est trop belle, après La Madeleine vindicative d’hier (“I Fought The Law”) de ne pas continuer sur les nombreuses reprises commises par the Clash. Une sur le premier album, 4 sur le troisième (London Calling), 3 sur Sandinista sans compter celles sorties sur maxi.

La première, une des plus connues, est “Police And Thieves”, morceau de Junior Murvin produit par Lee Perry, enregistré en 77, soit quelques mois après que l’original a été un tube. Une vraie prise de risque pour The Clash qui avait peur de la réaction des puristes du reggae – apparemment, le seul à les avoir engueulés pour crime de lèse-majesté est… Johnny Rotten, alias John Lydon, qu'on a connu moins cérémonieux.

Sur London Calling, il y a “Brand New Cadillac”, titre rockab’ de Vince Taylor mais aussi “Stagger Lee” de Lloyd Price (chanteur R’n’B de la Nouvelle Orléans) couplé avec “Wrong’Em Boyo” de The Rulers. Et enfin, au final, encore un reggae, “Revolution Rock” de Danny Ray.

Sur Sandinista, “Junco Partner”, enregistré en Jamaïque et transformé en reggae. Alors qu’à l’origine, c’est James Booker, chanteur pianiste de la Nouvelle Orléans qui l’a écrit et popularisé. Plus “Look Here” de Mose Allison (jazz/bluesman américain) et surtout “Police On My Back”, initialement chantée par The Equals, le premier groupe de rock anglais mixte avec Eddy Grant en figure de proue… Mais bien d’autres ont été enregistrées et circulent en pirate, notamment "King Of The Road” de Roger Miller ou “Louie Louie”…

Si ça vous intéresse, une excellente compilation (Revolution Rock) a été bidouillée par Paul Simonon, rassemblant pratiquement tous les originaux (à part “Police On My Back” et “Brand New Cadillac”, pour des raisons de droit, j’imagine). Si l’inclusion de certains titres (ceux des Ramone, The Kinks ou de Jonathan Richman) est tirée par les cheveux (aucune trace des versions de The Clash ne subsiste et on se demande en quelle mesure elles ont réellement existé) ça fait du disque un jukebox très compact et enthousiasmant. On peut le trouver notamment ici.

Suivent quelques vidéos avec à seigneur tout honneur Junior Murvin, celui de Toots And The Maytals (“Pressure Drop”), Willie Williams (“Armagideon Times”) et enfin Lloyd Price pour un sympathique clip bricolo.
Quand la musique est bonne, vous verrez, on peut regarder des vieux singles tourner sur la platine… Malheureusement, incapable de trouver “Junco Partner” par James Booker. Mais d’autres images sont disponibles.

4 commentaires:

Geert a dit…

Rockers ina di house !!!!!
mi breda oslav ina jah jah stylee ?

seen

Perros a dit…

hello Vincent,

Déjà j'espére que tu connais le néerlandais.
Miossec est sur une liste de son village pour les municipales. Amusant mais pas étonnant.Vu sur le forum de son site.


Bye bye.

Oslav Boum a dit…

Hello Geert. Jah love !.
Hello Perros. Non, c'est pas du néerlandais :)
Oui, pour Miossec j'ai vu ça (le réseau !). Je suis franchement étonné. Mais bon, en dernière position...

geert a dit…

GUIDANCE AND PROTECTION !