mardi 3 juin 2008

Jukebox : Scarlett Johansson




Pendant des mois, ça a été un tel objet de désir... Cela explique sans doute le rejet snob de beaucoup à l'écoute de l'album de Scarlett Johansson, vilipendé par certains (Libé parlant de "non événement" alors que le même journal consacre deux pages à la tournée d'Etienne Daho, ah ah). L'actrice ne cherche pourtant pas la facilité (ni le succès) avec cet album. Si elle avait repris des standards jazzy plutôt que des reprises de Tom Waits, si elle avait travaillé avec le producteur de Norah Jones plutôt que David Sitek de TV on The Radio, on aurait pu dénoncer l'entreprise vénale. Rien de tout ça ici. Les réarrangements sont plutôt judicieux (nouvelle peau electro pop pour "I Don't Wanna Grow Up") et spacieux, la voix manque d'assurance et de métier (tant mieux) mais pas d'émotions. Franchement, un disque touchant, que j'ai d'autant plus envie de défendre que le procès intenté contre lui me semble injustifié. Parfois, mieux vaut écouter la musique qu'en parler. Ici, chez Emma 1212, une autre chanson à écouter. En dessous le clip officiel...

4 commentaires:

totoche a dit…

Justement, je me tatais ...
Par rapport à Duffy, c'est mieux ou moins bien ? :-)

Vincent Brunner a dit…

Tu verras, ça fait moins groupe de balloche soul, c'est pas très remuant mais assez beau.

Li-An a dit…

Je crois que je vais finalement reprendre un morceau de Duffy...

Oslav Bpum a dit…

Et n'oublie pas d'arroser ça d'un sirop Bat For Lashes...