samedi 30 décembre 2006

Divinations


« Par la conscience qui éternellement nous rêve Par la force qui fait tourner les mondes et briller les étoiles Par ce qui est et par ce qui n’est pas Par les souffrances de l’homme ses erreurs et son courage Puisse chaque jour vécu sur cette planète faire naître du cœur de l’univers Une étincelle de bénédiction pour l’ensemble des êtres, visible et invisible, dans cet espace et au-delà de cette espace, pour ce temps et l’ensemble des temps, au cœur de l’éternel présent ». Ceci n’est pas tiré d’un tract publicitaire de la secte du Mandarom reconstituée mais se cache dans les pages de garde finales de La Vie miraculeuse du clochard André. Sorti au printemps 2006 (mettons) chez Flammarion, ce livre de Vincent Ravalec (Cantique de la Racaille, Un pur moment de rock’n’roll) n’a eu aucun retentissement, à peine un pet dans l’eau. Je l’ai retrouvé dans ma bibliothèque ; il m’attendait là depuis que je l’avais acheté chez un soldeur. Il faut dire que la bibliographie de Ravalec a pris une drôle de tournure depuis L’Effacement progressif des consignes de sécurité (2001). Avant, ses histoires étaient souvent traversé d’expériences métaphysiques voire chamaniques. Ses nouvelles parutions visitent elles toutes le thème du jeu : si j’ai bien compris, grossièrement, ça reviendrait à estimer que l’existence est un jeu avec différents niveaux (de conscience). Bon, André le clochard s’inspire vaguement d’affaires récentes (le conseiller de Raffarin pris en flag avec une prostituée mineure, etc.) mais n’a rien d’une satire. Non, c’est « un livre de divination » selon la terminologie utilisée par Ravalec. En fait, on se balade entre farce, fulgurances et idées fumeuses. Mais au final, je suis resté soufflé, me demandant si Ravalec était visionnaire, fou ou se foutait de notre gueule. Reste qu’il cherche, prend des risques. A suivre, forcément.

1 commentaire:

violaine a dit…

Hey Vince, c'est Violaine Schütz qui t'écrit...toi aussi tu as un blog? Mais où trouves-tu encore le temps d'écrire en dehors des papiers????!!! Moi, je ne l'ai vraiment plus...