lundi 8 décembre 2008

En différé des Transmusicales 1/5

"Une prestation délicieusement déroutante gâchée par un public exécrable". C'est ainsi que celui qui a posté cet extrait du concert de samedi soir (aux Transmusicales de Rennes, 30e du nom, donc) présente la performance des Residents. Groupe légendaire connu pour ses concepts décapants et iconoclastes, ces relectures de répertoires de la musique populaire, sa musique synthético-zarbi, son identité visuelle dingue...



Au risque de passer pour un exécrable ignorant, il faut bien avouer que la performance du groupe (un vieux barde déguisé en lapin déclamant son histoire de frère disparu et ses apparitions à Patmos, l'île grecque où l'Apocalypse aurait été écrite, sur fond d'un infâme rock synthétique pseudo-expérimental) avait de quoi énerver le plus patient des spectateurs. Surtout quand on se rend compte que les vidéos projetées pendant le concert sur un écran riquiqui sont toutes visibles sur youtube... Voici ainsi le premier épisode de leur projet The Bunny Boy, projeté intégralement samedi soir.




Heureusement, juste après il y avait l'Anglaise Ebony Bones, ses morceaux bordéliques, son énergie à réveiller les morts (d'ennui).





4 commentaires:

Li-An a dit…

Oh, je vois que tu as fait ton coming out dans la sidebar. Il faut donc t'appeler maintenant "Vincent" ?
Je ne vois pas pourquoi tu te plains d'un petit écran de scène pour les Residents... vu la qualité ébourrifante de l'épisode 1 de Bunnyboy.
Ce magazine top secret ne serait il pas dédié à Yves Chaland ? J'en rêve déjà...
Ebony Bone nous change agréablement d'une certaine Carla B.

Vincent Brunner a dit…

Ouh la coming out, bien involontaire.
Effectivement la qualité vidéo... mais c'est encore plus pour le principe.
Quant au magazine top secret, c'est trop chaud pour qu'on en parle par claviers interposés. (on voudrait te confier la reprise de Jen et Ric mais chut)

-oo- a dit…

Ouille !... j'aime beaucoup les Residents mais là on dirait du mauvais Genesis sur l'extrait.
Pfiou, si tout le concert était de ce niveau j'ai de la chance de n'avoir pas eu connaissance de leur passage.
En fait je me demande si le concept Residents marche pour la scène, je les avais vus également à Rennes il y a un sacré bout de temps et j'avais été déçu, leur son si original sur disque était tout bonnement inécoutable.
Et puis leur délire de carnaval est très joli sur le papier mais complètement ridicule en live.

vasco

Geert a dit…

moi pour ma part j'ai vu les Residents il y 20 ans et franchement c'était grandiose ( à la période de Cube E)

mais bon je veux bien croire que ça ai mal vieilli ...